Text size

En route pour le Biodiesel 

Case IH et biodiesel – une formule d’avenir  

Grâce à des protocoles adéquats, Case IH favorise le carburant 100% biodiesel (B100) et B20 dans la plupart des tracteurs, moissonneuses-batteuses, faucheuses-andaineuses, pulvérisateurs et récolteuses de coton d'une puissance moyenne à élevée. Le B5 peut être utilisé dans tous les moteurs Case IH. Lorsque les équipements Case IH sont en stocks, ils quittent l'usine avec un mélange biodiesel dans le réservoir.
Biodiesel: ce que vous devez savoir
+
Le gazole mélangé au biodiesel et le biodiesel pur sont une alternative au carburant fossile qui suscite un intérêt croissant. Des constructeurs de machines agricoles, dont Case IH fait également partie, soutiennent son utilisation et certaines autorités de régularisation exigent même son usage.

 

Le biodiesel est souvent mélangé au gazole par les fournisseurs de carburant. Les mélanges les plus courants sont B5, B20 ou B100.

 

Pour déterminer la proportion de biodiesel dans le gazole qui s’avère la mieux adaptée à votre machine, il vous suffit de consulter les pages produits de ce site web. Dans la colonne de gauche, vous trouverez le type de mélange approprié au modèle respectif. Le biodiesel est un produit de substitution au gazole, fabriqué à partir d’huiles végétales, d’huiles et de graisses alimentaires ou de graisses animales recyclées. Les graines de soja et de colza sont les principales matières premières utilisées pour la production du biodiesel.

 

Il s’est avéré que les mélanges de biodiesel réduisent les émissions polluantes et améliorent le pouvoir lubrifiant du carburant. Simultanément, ils assurent une baisse de la demande en gazole d’origine fossile et créent une nouvelle demande en soja et en colza.

 

Que vous ayez délibérément opté pour le biodiesel ou qu’il soit incorporé d’office dans le gazole que vous achetez, il y a certaines choses que vous devez savoir.

Indications pour l’entreposage
+

Le gazole étant une matière organique, il constitue une source nutritionnelle pour les micro-organismes qui se développent et prolifèrent à l’interface eau/gazole. L’eau s’introduit dans les systèmes d’entreposage, entre autres, par l’humidité et la condensation.

 

Étant donné que les réserves de carburant d’une entreprise sont en règle générale rapidement épuisées (et non stockées pendant des mois), la croissance d’algues et d’autres micro-organismes dans le gazole pur n’a jamais posé de gros problèmes.

 

Le biodiesel est en revanche une excellente source nutritionnelle. Il est riche en oxygène et favorise, lorsqu’il se trouve en contact avec de l’eau, le développement des bactéries. Les déchets issus de l’activité microbienne forment des boues visqueuses qui peuvent obstruer les filtres.

 

Le biodiesel a d’autre part un effet nettoyant et peut dissoudre les sédiments qui se sont accumulés dans les réservoirs de stockage et des machines. Les mélanges B5 et B20 sont suffisamment dilués pour que les problèmes liés à cet effet restent insignifiants. Toutefois, l’expérience pratique a révélé que ces derniers peuvent également survenir avec des mélanges B5, en particulier lorsque les systèmes d’entreposage et de ravitaillement sont anciens ou mal entretenus.

 

Alors, que devez-vous faire pour que votre passage au biodiesel soit une réussite ? Tout d’abord, vous tenir à la bonne vieille maxime « utilise du carburant propre et garde le propre ».

Achetez votre mélange de biodiesel uniquement chez un fournisseur fiable.
Traitez votre réservoir de stockage avec un agent dispersant pour le protéger contre les effets de l’humidité. L’utilisation d’un biocide est également recommandée.
Ajoutez des filtres à carburant ou remplacez les anciens par des filtres modernes.
Installez un purgeur de condensats du gazole.
Prenez des mesures pour réduire au minimum la formation d’eau de condensation dans le réservoir en maintenant les réservoirs toujours bien remplis.
Si vous devez remplacer votre système de stockage de carburant dans un avenir proche, le passage au biodiesel est une bonne occasion pour le faire.

Prenez des mesures semblables pour protéger les circuits de carburation de vos machines. Préparez-vous à devoir changer plus fréquemment les filtres de carburant, en particulier dans les premiers temps. Bien que les filtres à carburant des moteurs diesel actuels soient très efficaces, ils ne pourront pas remplir leur fonction s’ils sont trop pollués.

 

Les mélanges de biodiesel, en particulier de type B2 et B5, semblent être une bonne alternative au gazole pur et améliorent le pouvoir lubrifiant du carburant tout en réduisant les émissions polluantes.

 

Si vous utilisez du biodiesel B100, vous devez vous attendre à une baisse de performance de 10% et à une augmentation de la consommation de 5% par rapport au gazole classique. Les mélanges B5 ou inférieurs ne devraient pas avoir d’impact perceptible sur la performance ou la consommation.

Les moteurs Case IH et l’utilisation du biodiesel
+
Case IH soutient activement l’utilisation du biodiesel : 98% des modèles actuellement vendus en Europe sont compatibles B100. À titre d’exemple, les séries Maxxum, Puma, Magnum et Axial-Flow répondent aux normes applicables à l’utilisation des biocarburants et sont homologuées pour fonctionner au B100. Mais Case IH ne s’arrête pas là : un grand nombre de produits issus de générations précédentes obtiennent également l’homologation. Votre concessionnaire local Case IH vous fournira toutes les informations nécessaires relatives aux modèles spécifiques et aux exigences techniques.

 

Si vous souhaitez connaître le type de mélange approprié à votre machine, consultez les pages produits de ce site web et regardez dans la colonne de gauche ou adressez-vous directement à votre concessionnaire Case IH.

 

Le biodiesel utilisé pour les moteurs Case IH doit répondre aux spécifications de la norme européenne EN14214. L’utilisation de mélanges supérieurs à B5 (B6 à B100) pose certaines exigences au niveau de la manipulation et de l’entretien. Nous recommandons aux clients de faire appel à leurs concessionnaires pour le choix du mélange de biodiesel.

 

Case IH s’est engagé, en collaboration avec ses partenaires, à forcer le développement d’un biodiesel de haute qualité pour les moteurs à basses émissions de l’avenir.

Guide général pour l’utilisation du biodiesel: B0 à B20
+
  • N’utilisez que du biodiesel de provenance fiable/d’un fabricant agréé ou d’un fournisseur/distributeur certifié. L’acquisition de mélanges finis est à préférer à une fabrication artisanale qui n’est pas en mesure de garantir l’homogénéité du mélange.
  • Utilisez des réservoirs de stockage propres et exempts de sédiments.
  • Evitez le cuivre, le laiton, le plomb, l’étain et le zinc dans les réservoirs, la tuyauterie et la robinetterie.
  • Minimisez la formation d’eau de condensation en veillant à ce que les réservoirs soient toujours bien remplis.
  • Utilisez un biocide dans les réservoirs de stockage principaux.
  • Installez des filtres à carburant et des purgeurs de condensats dans votre réservoir principal.
  • Respectez les intervalles d’entretien recommandés des filtres à carburant et du purgeur d’eau. Attendez-vous à devoir changer plus souvent les filtres, en particulier dans les premiers temps.
  • Contrôlez quotidiennement le niveau d’huile moteur. Si ce dernier baisse, contactez votre concessionnaire Case IH.
  • N’utilisez jamais de biodiesel lorsque les températures extérieures sont inférieures à –9°.
  • Essuyez immédiatement les éclaboussures de biodiesel pour éviter que la peinture ne s’abîme.
  • Évitez de laisser une machine à l’arrêt plus de trois mois avec du biodiesel dans le circuit de carburation, cela pouvant causer des problèmes en raison de la décomposition du biodiesel. Si nécessaire, laissez tourner le moteur pendant 20 à 30 minutes avec du gazole afin de purger le biodiesel du circuit.
  • Évitez de stocker plus de 3 mois du biodiesel dans les réservoirs de votre exploitation.
  • Les intervalles de vidange d’huile et de changement de filtre des moteurs NEF et Cursor Common Rail à injection haute pression ont été réduits à 300 heures. Voir le manuel d’utilisation.
Guide utilisateur pour les mélanges de biodiesel supérieurs à B20
+
  • N’utilisez jamais de mélanges de biodiesel supérieurs à B20 lorsque les températures extérieures sont inférieures à 5°.
  • Protégez les réservoirs de stockage de biodiesel du gel et du rayonnement direct du soleil.
  • Lors de l’utilisation de mélanges de biodiesel de 20% (B20) et plus, il faut accorder une plus grande attention à la qualité du carburant, à sa manipulation et respecter des mesures de maintenance et d’entretien supplémentaires. Dans certains cas, un complément d’équipement sera nécessaire pour adapter votre machine à l’utilisation de mélanges comportant plus de 20% de biodiesel (B20).
  • Consultez votre concessionnaire Case IH. Il vous donnera des informations détaillées sur les exigences particulières de votre machine et vous expliquera comment les satisfaire.
Traitement du carburant
+
Les mélanges de biodiesel sont davantage prédisposés à la croissance microbienne que le gazole pur.
Les concessionnaires Case IH vendent des additifs qui empêchent la croissance microbienne et par conséquent la formation de boues visqueuses pouvant colmater les filtres.